L’option Cinéma audiovisuel (CAV)

 

      

Qu'est-ce que l'Option Cinéma audiovisuel, au Lycée?

 

CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE

 Petit rappel :

  • Enseignement d’exploration et enseignement facultatif, en seconde.

 En plus des enseignements constituant le tronc commun, vous pourrez choisir 2 enseignements d’exploration (1h30 hebdomadaire, chacun) et un enseignement facultatif (3h hebdomadaire)

 Dans les enseignements d’exploration, vous devrez choisir 2 enseignements. Le premier est à choisir parmi ceux d’économie. Le second est à choisir parmi plusieurs enseignements,  dont  celui–ci : Création et activités artistiques : Arts visuels. (selon les Lycées)

Pour l’enseignement facultatif : Vous aurez à choisir parmi  d’autres enseignements, dont Arts : Cinéma audiovisuel. (selon les lycées)

Quelles sont les différences entre l’enseignement facultatif Cinéma audiovisuel et l’enseignement exploratoire Création et activités artistiques : Arts visuels?

Les Arts visuels sont un enseignement d’exploration artistique multiple. Les Arts visuels englobent surtout les Arts plastiques, (dessin, peinture, sculpture, nouveaux médias), le Cinéma,  la Photographie…Cet enseignement explore donc les multiples dimensions de l’image, sous diverses approches,  techniques, économiques et artistiques.

 L’option Cinéma audiovisuel, par contre, est axée essentiellement sur la dimension artistique cinématographique et audiovisuelle. Cette option s’articule entre la pratique, la théorie et la culture cinématographique et audiovisuelle.

Par exemple :

  • Les notions de base, théoriques et pratiques : Filmage, montage numérique, construction et étude de plans, etc.

De courts exercices ou un petit projet filmique complet, ou encore par une séquence tournée et montée. Ces exercices permettent entre autres, d’aborder les principales composantes d’un plan, ainsi que la qualité de l’image et du son. Ils constituent aussi une première initiation au montage et à la réalisation.

  • Initiation à l'histoire du cinéma 
  • Analyse filmique et  initiation au langage cinématographique.

Une approche culturelle: découverte d’œuvres, étude de quelques temps forts de l’histoire du Cinéma et de l’audiovisuel.

 Choisir : Arts Visuels ou Option Cinéma audiovisuel ?

Si vous souhaitez vous orienter ensuite vers une pratique artistique plus ciblée dans le domaine du Cinéma audiovisuel, vous pouvez choisir l’option facultative. Par contre si vous souhaitez seulement découvrir plusieurs dimensions artistiques, vous pouvez choisir l’enseignement d’exploration, Arts Visuels.

 Chaque lycée ne peut pas proposer l’ensemble des enseignements.  L’option Cinéma audiovisuel est proposée dans plusieurs établissements.  Voir la rubrique: Lycées offrant l’option Cinéma.

 

 L'option Cinéma audiovisuel de Seconde ne conditionnera pas le choix de la série L avec l’enseignement obligatoire Cinéma et Audiovisuel, mais les connaissances apprises en seconde, contribuent à  vous y préparer.

EN CLASSE DE PREMIERE ET EN TERMINALE.

A  la fin de la classe de seconde, vous pouvez choisir de continuer l’enseignement Cinéma  audiovisuel en classe de Première.  Deux possibilités : Enseignement de spécialité, uniquement en série L, ou L’option facultative pour toutes les séries :  ES,S,STG, et L.

L’enseignement facultatif Cinéma audiovisuel, est de 3h hebdomadaire en Première et en Terminale (ES,S,STG, et L)

L’enseignement de spécialité Cinéma audiovisuel est de 5h hebdomadaire en Première et en Terminale L.

L’examen au baccalauréat:

 L’option facultative Cinéma audio visuel pourra être présentée au baccalauréat (coefficient 1 ou 2).  Il s’agit d’un oral (avec 30 minutes de préparation). Vous présentez le dossier que vous aurez réalisé pendant l’année, sur un sujet de votre choix, vous analysez une séquence de votre choix et devez faire ensuite, un exposé consistant à argumenter votre réalisation. Cette épreuve facultative peut vous permettre de gagner des points à l’examen. Seuls les points au-dessus de la moyenne sont pris en compte.

L’option de spécialité en série L sera présentée au baccalauréat (coefficient 6)  Il s’agit de deux épreuves coefficient 3 chacune :

  • Un écrit (3 heures 30), avec par exemple un scénario, un découpage technique…
  • Un oral (avec préparation au préalable de 30 minutes) et présentation (en 30 minutes), d’une analyse filmique, d’une réalisation collective ou individuelle de l’année (30 minutes)

 

 POURSUITE DE FORMATION ET CARRIERE :

Vous avez  la possibilité de poursuive des études universitaires en cinéma, audiovisuel, médias, (comme par exemple : Licence Arts du spectacle, spécialité Cinéma, ou  Licence Arts Communication Audiovisuelle, ou I.UP Etudes Audiovisuelles...) Vous pouvez  aussi vous diriger vers un B.T.S. audiovisuel (option image, montage, son, post-production, gestion de production, maintenance des équipements ...). Vous pouvez également poursuivre votre formation dans des Ecoles supérieures  comme l’Ecole Louis Lumière, F.E.M.I.S , I.N.S.A.S…

Voir les rubriques :

Les Etudes après le Bac.

 Maitrise DESS, DEA… 

Master 1 et plus

 Les grandes Ecoles

 

 

 

 

Commentaires (6)

1. cinemadfilms (site web) 06/10/2014

(Réponse à "CHEVRIER")
Bonjour,
Nous comprenons votre problématique et nous regrettons nous aussi, que trop peu de formations du cinéma et de l’audiovisuel n’entrent dans le cadre du bac professionnel.
Au lycée général et technologique, l’enseignement CAV est offert dans le cadre des options facultatives de seconde. De la première à la terminale, l’option peut se poursuivre, soit en enseignement de spécialité pour la série L, soit en option facultative pour toutes les séries.

En Lycée professionnel, cet enseignement n’entre pas (à ce jour) dans le cadre de l’option facultative, car du CAP au Bac Pro, certaines formations spécifiques permettent d’accéder à des métiers du cinéma et de l’audiovisuel, comme ceux de machiniste-constructeur, costumier-réalisateur, opérateur-projectionniste de cinéma, photographe, accessoiriste réalisateur, technicien de maintenance et d’installation (audiovisuel, lumière, son).

Toutefois, la loi pour la refondation de l’école (juillet 2013) a pour objectif de valoriser l’enseignement professionnel, en rénovant les formations professionnelles, modernisant les diplômes à finalité Pro, en créant des filières initiales de formation pour les nouveaux métiers en lien avec les technologies, dont le numérique. ( La création des campus des métiers et des qualifications s’inscrit dans cette perspective ). Le Bac pro est donc en voie d’évolution. Nous ne savons pas encore quelles formations de la filière cinéma audiovisuel, seront ou pas concernées dans le cadre du Bac Pro. Nous espérons vivement que de nouvelles filières initiales seront créées.

Quant aux éventuelles possibilités de valoriser l'option CAV (encore absente) du Bac Pro, vous pourriez vous renseigner :
- Auprès du Ministère de l'éducation nationale (110 rue de Grenelle 75357 Paris SP 07)
- Avoir également un avis auprès du rectorat de votre académie, et peut-être aussi prendre conseil auprès du CPRDFP (Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles)

Nous espérons que ces quelques informations vous seront utiles.
N'hésitez pas à nous tenir au courant
Cordialement
Cinemadfilms

2. CHEVRIER 03/10/2014

Bonjour, je suis professeur en lycée professionnel et j'aimerai savoir si il existe un bac pro avec une option cinéma audiovisuel et si non, peux t-on en demander la création et à qui ? J'enseigne, par l'intermédiaire de projets, cette option, mais j'aimerai quelle soit valorisée au bac pour les élèves. Cordialement.

3. cinemadfilms (site web) 30/03/2014

Réponse à Charline

Bonjour,
En tant qu'enseignant du secondaire, vous avez la possibilité de présenter un examen de certification complémentaire en cinéma-audiovisuel.
Cette certification concerne les enseignements artistiques des collèges et lycées, pour lesquels il n'existe pas de sections de concours au Capes.
Cet examen a pour but de valider des connaissances et compétences dans le domaine du cinéma et de la pédagogie du cinéma : Les connaissances des modes d'enseignements propres au cinéma (et l'audiovisuel), programmes en cours, partenariat avec les professionnels... (Nous vous adressons, par courriel, quelques documents en pièces jointes.)

L' examen est composé d'une épreuve orale de moins de 30 minutes: (exposé du candidat et entretien avec le Jury).
Le calendrier des sessions de l'examen varient selon les académies. Vous devez donc vous rapprocher de votre rectorat, pour les modalités et dates d'inscription.

En ce qui concerne les postes à profil, (cinéma audiovisuel, vacants), vous pourrez contacter l'inspection pédagogique régionale (IA-IPR) en charge de l'enseignement CAV de votre académie. Les affectations sur un poste particulier, s'effectuent sur dossier et avis de l'inspection générale.

Avec nos meilleurs encouragements
Cordialement
Cinemadfilms

4. Charline 28/03/2014

Bonjour,
Professeur certifié de lettres modernes, que puis-je faire pour enseigner l'option cinéma au lycée ( poste à profil) ? Existe-t-il une formation pour les enseignants?

Merci

5. cinemadfilms (site web) 21/11/2013

Réponse à Corwin
Bonjour,
Dans le cadre de l’option facultative, l’épreuve orale se décompose en deux parties de 15 minutes chacune (exposé et entretien). Le temps de préparation est de 30 minutes
Que doit contenir le dossier ?
Le bulletin officiel de l’Éducation Nationale mentionne que le contenu (qui est précisé par le programme terminal), comprend :
- La fiche pédagogique
- La réalisation individuelle ou collective de l’année
- Le carnet de bord personnel du candidat

La fiche pédagogique présente les principales questions abordées dans le cadre du programme, les activités proposées et la démarche suivie : visionnement et étude d'œuvres (titres, auteurs, conditions, etc.), activités relatives à la réalisation (titres, composition de l'équipe, interventions de professionnels, visites, etc.).

La réalisation individuelle ou collective, sur support numérique ou analogique, a été produite dans le cadre de l'enseignement de l'année. Elle ne dépasse pas 10 minutes et doit être correctement présentée (titre, date, générique, établissement, etc.).

Le carnet de bord ne se réduit pas à un journal factuel des étapes du projet, il doit être organisé autour des principales questions cinématographiques qui ont jalonné et nourri la réalisation et le travail de l'année. Les documents qu'il présente peuvent prendre diverses formes : écrits, images, sons, etc.

Le dossier de chaque candidat, fiche pédagogique, réalisation et carnet de bord, sont mis à disposition des membres du jury au moins 8 jours avant l'épreuve.
Pour les candidats scolarisés, les pièces du dossier doivent être obligatoirement validées par le professeur responsable de l'enseignement et le chef d'établissement.
Vous avez pris l’option facultative en candidat libre : Les candidats individuels et les candidats issus des établissements scolaires hors contrat d'association avec l'État, présentent l'épreuve dans les mêmes conditions que les candidats scolaires. Ces candidats doivent fournir le même dossier que les candidats scolaires mais la fiche pédagogique (modèle spécifique) peut être remplie directement par le candidat.
Nous vous adressons par email un exemple de modèle spécifique

En ce qui concerne la préparation :
Le candidat dispose durant cette préparation, outre l'extrait du film inscrit au programme limitatif, de son carnet de bord et de la réalisation audiovisuelle à laquelle il a participé pendant l'année.
(La réalisation et le carnet de bord servent de support à la prestation orale, ils ne sont pas évalués.)

Vous disposez de 30 minutes de préparation :
Comment préparer ces deux épreuves ?
Première partie : Analyse argumentée : Vous préparez votre exposé en axant votre réflexion sur les points soulevés par la question posée : En définissant un axe analytique, vous développez vos arguments, tout en vous appuyant sur votre carnet de bord. C'est-à-dire, vous illustrez votre exposé (extraits du film, documents, photos…), vous définissez les notions induites par la question, notamment les notions qui sont mises en jeu dans la réalisation, en justifiant de vos partis pris, en approfondissant votre analyse par des arguments techniques mais aussi théoriques, que vous pouvez aussi étendre à certaines références culturelles cinématographiques ciblées. En répondant à la question posée, vous devez donc cibler l’analyse sur l’un des aspects de votre projet.

Seconde partie. L’entretien : Articulation entre vos connaissances du langage cinématographique et vos références culturelles : L’entretien vise à évaluer vos connaissances acquises pendant le programme de terminale. Il s’agit de faire un lien entre votre expérience pratique et vos connaissances théoriques, notamment celles faisant référence au programme de terminale. Il faut donc avoir acquis une connaissance assez satisfaisante du programme.

Vous trouverez ci dessous, les objectifs de l’épreuve, les modalités et les critères de notation, qui vous donneront des pistes pour la préparation : Ce que le jury attend du candidat.

Objectifs de l'épreuve:
Cette épreuve repose sur une articulation étroite entre pratique artistique et approche culturelle pour mesurer :
- la connaissance des principales notions théoriques et pratiques liées au langage cinématographique ;
- la capacité à écrire en images et en sons et à justifier des choix cinématographiques ;
- la capacité à mobiliser une culture cinématographique notamment sur les grandes étapes et les principaux genres de l'histoire du cinéma et de l'audiovisuel, la représentation dans la fiction et la question du point de vue ;
- la capacité à exercer un regard et une réflexion critique face à sa production et face aux œuvres cinématographiques ;
- la capacité à affirmer et défendre un point de vue, un parti pris d'écriture et de réalisation, à manifester une implication dans un projet collectif.

Modalités de l'épreuve:
L'épreuve orale d'analyse filmique et de réflexion critique se scinde en deux parties enchaînées : présentation analytique de la réalisation à partir d'une question et échange sur le travail de l'année dans son ensemble.
- Première partie : le candidat répond de manière argumentée et précise à une question de cinéma portant sur l'exercice de réalisation de l'année. Il illustre son exposé par des extraits du film, des documents, tirés de son carnet de bord, ayant servi à la réalisation. L'examinateur définit la question en étudiant le dossier du candidat dans son ensemble, il prend en compte les notions théoriques et pratiques étudiées dans l'année qui sont mises en jeu dans sa réalisation. Cette question invite le candidat à orienter sa présentation et son analyse sur un des aspects de son projet.
- Seconde partie : le jury conduit un entretien visant à évaluer les connaissances théoriques et pratiques construites dans l'année et la réflexion du candidat sur les questions qui organisent le programme de terminale.

Critères d'évaluation et notation
Les candidats sont notés sur 20 points répartis comme suit : 10 points pour chacune des deux parties de l'épreuve.
Il s'agit d'évaluer les capacités du candidat à :
- attester d'une bonne maîtrise de l'écriture en images et en sons ;
- expliciter et justifier des choix artistiques, une démarche, mais aussi en analyser les limites éventuelles ;
- penser l'articulation de la théorie et de la pratique du cinéma ;
- affirmer un regard singulier et des qualités d'imagination.

( Cf : Bulletin officiel. Ministère de l’Éducation Nationale: http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=59483 )

Avec nos meilleurs encouragements,
Cinemadfilms

6. Sterztel Corwin 18/11/2013

Bonjour,
Je suis actuellement en Terminale ES. J'ai choisi de prendre l'option facultative cinéma et audiovisuel pour le bac en candidat libre. Cependant, avec les réformes de 2013, j'ai cru comprendre que l'épreuve orale se décomposait en deux parties, 30 minutes de préparation (permettant de répondre à une problématique posé par le jury sur le dossier documentaire demandé) accompagné de 15 minutes d'exposé et 15 autres minutes d'entretien sur le programme de Terminale.
Cependant, à part le court-métrage qui ne demande pas nécessairement de bonnes directives, il reste le problème du dossier accompagné du court. Que doit-il explicitement contenir ? De plus, comment préparer les 15 minutes d'entretien sur le programme de Terminale, ainsi que le reste de l'épreuve ?

Cordialement,

Corwin.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

     copyright 

Copyright © 2006-2017 Cinemadfilms: Textes,  logos,  affiches ...  Tous droits réservés