Jérémie Prigent

Déconnexion

Affiche deconnexion 2 jpeg

Le court du mois deconnexion

Notre coup de coeur !

Déconnexion, une comédie satirique, réalisée par Jérémie Prigent et François Rémond.

Court-métrage 2014

Durée: 13 minutes

Synopsis: Théo, 25 ans, accro au Web, délaisse Léa, sa petite amie, pour assouvir son addiction au monde virtuel... mais un coup de fil de Tristan, le frère de Léa, va tout faire basculer...

Réalisation:  Jérémie Prigent et François Rémond

Scénario et dialogues:  Jérémie Prigent

Production:  Southwind Productions / Ataraxie Productions

Avec:  Nicolas UllmannDounia Coesens,  Baptiste Lorber , Anna Polina,  Jean-Claude Dreyfus Allyson Glado,  Karleine.

Directeur de  production : Anis Ben Jaber

Chef opérateur : Raùl Fernandez

Assistant réalisateur:   Alban Ravassard

Ingénieur du son:  Christophe D’ornellas

Assistant opérateur:  Selen Kilinc

1ère équipe son :  Claire Bernengo

Perchman :  Philippe d. Afonso 

Scripte :  Florence Cheron

Chef Électricien:  Samir Hadjazi 

Chef machiniste:  Aurélien Cormier

Renfort machinerie:  Julien Petit 

Régisseur général:  Guillaume Legrand

Maquilleuse:  Julie Poulain 

Costumière:  Anne-Laure Berger

Chef décoratrice:  Diane Coquard

Accessoiriste:  Pierre Farinole

Monteur son:  David Trescos

Compositeur :  Baptiste Hec

Chanson de Karleine et Louis Garabello

Storyboarder:   Louis de Rancourt.

Affiches du film :  Lionel Darras

Réalisateur du making-off :  Isaac Asandak 

Affiche deconnexion 1 neutre jpeg

Déconnexion est une comédie satirique très drôle,  sur la cyberdépendance, traitée sur un ton décalé, corrosif,  où l’humour noir est omniprésent,  jusque dans les dialogues qui sont particulièrement savoureux.  L’interprétation est remarquable : Nicolas Ullmann dans le rôle de Théo,  nous offre une composition  hilarante,  caustique d’un cyber-addict , qui ne vit que pour assouvir son besoin obsessionnel de surfer sur la toile. A noter aussi l’excellente prestation de Jean-Claude Dreyfus,  tout comme celle de  Dounia Coesens, Allyson Glado,  Karleine, Anna Polina, et Baptiste Lorber .

 Le scénario est très bien construit et offre un dénouement jouissif et très original. La thématique particulièrement riche,  met en évidence la désocialisation, qu’induit la dépendance aux relations virtuelles, au détriment des relations réelles : L’isolement,  l’exclusion volontaire,  le repli sur soi sont particulièrement bien traités à travers la mise en scène,  mais aussi à travers le décor et les costumes. Le look débraillé de Théo,  le  capharnaüm qui règne dans sa chambre,  sont caractéristiques de son désintérêt pour le réel, et mettent en opposition le factice,  l’absurde et le superficiel de sa vie virtuelle illusoire.  Le regard porté par les réalisateurs, sur un sujet actuel, est un regard à la fois critique, perspicace et bourré d'humour. Un humour quasi british, décalé et corrosif, particulièrement jubilatoire.  

Déconnexion  se démarque aussi par sa technique :  Une brillante réalisation, un  montage  judicieux, un  rythme remarquable, une bande originale excellente.  La diversité des cadres et angles de prises de vue, sont un autre atout de ce court-métrage  incisif, qui nous a tous  séduits.  

Deconnexion 2 

Sélections aux  Festivals :  Eiddolon de Lens (Pas De Calais), au Festival international de Binic (Côtes d’Armor), Sélection internationale au 42ème festival de la Huesca en Espagne, du 16 au 21 juin ...

Projections en salles :  à Moëlan-Sur-Mer, dans le Finistère , au cinéma Le Kerfany,  à Paris, au cinéma Le Brady, (3 séances) ...

Deconnexion 4      Deconnexion 3 

Jérémie Prigent et François Rémond ont créé Ataraxie Productions,  une association de loi 1901,  à but non lucratif,  pour produire, entre autres,  Déconnexion.

Le financement participatif via la plateforme kisskissbankbank, a permis aux réalisateurs de réunir le budget nécessaire à la production du film.

Deconnexion1

Jérémie Prigent est  l'Auteur de scénarios, plusieurs fois primés, comme entre autres, "Le premier qui rira",  lauréat du  Meilleur scénario de Comédie, à notre Concours de scénarios  La clé de voûte, tout comme  "Myrtille et Zacharia",  ou aussi  "Le Scorpion et La Grenouille,  ex-aequo au concours de scénarios, organisé par NeoBox Production.

En savoir plus sur Déconnexion:  sur le site du film  et sur la page Facebook du film

Clap 02 Premier film de Jérémie Prigent : Le Scorpion et la grenouille

Le scorpion et la grenouille

Le Scorpion et la grenouille

Ex-aequo au concours de scénarios organisé par NeoBox Production

Un film écrit et réalisé par Jérémie Prigent

Avec : Pierre-Laurent Barneron et  Jean Reynes

Production : Mc Guffilms et NéoBox Production

Compositeur :  Baptiste Hec

Synopsis :

De plus en plus rejeté par une société moraliste et intolérante, un vampire, désirant malgré tout s'intégrer et ainsi conquérir la jeune femme "humaine" qu'il aime éperdument, se rend chez un dentiste solitaire, aigri et alcoolique, pour une étrange requête...

 


Teaser - Le Scorpion et la Grenouille par lepetitnicolas

 

     copyright 

Copyright © 2006-2017 Cinemadfilms: Textes,  logos,  affiches ...  Tous droits réservés